Castel Nuovo à Naples

Le Castel Nuovo (château neuf) est une ancienne forteresse angevine, connu aussi sous le nom de Maschio Angioino (mâle angevin) et construit à partir du 1279 par Charles I d’Anjou.

Depuis le XIIIe siècle l’imposant Castel Nuovo, avec ses cinq grandes tours cylindriques, est l’un des symboles de la ville de Naples, grâce à sa position stratégique sur la Piazza Municipio, près du port de Naples.

En fait, la position dans laquelle il a été construit était d’une importance stratégique, pour compléter un système défensif qui avait auparavant pour protagonistes le Castel dell’Ovo, devenu trop vieux et obsolète pour se défendre des systèmes d’attaque de l’époque, et Castel Capuano, située en position pas très stratégique et trop loin de la mer.

Ces deux châteaux ont suggéré le nom Château neuf, pour le distinguer des deux châteaux précédents, plus anciens.

Histoire du Castel Nuovo de Naples

Histoire du Castel Nuovo de Naples

La construction du château fort a été confiée à l’architecte Pierre de Chaulnes par Charles I d’Anjou, qui dirigea les travaux à partir de 1279 et les termina cinq ans plus tard, un temps record pour l’époque, compte tenu des vieille techniques de construction et de la taille de la forteresse.

L’apparence du château que nous voyons aujourd’hui est très différente de ce que les Napolitains, au moment de la construction, ont dû voir.

Le château est aujourd’hui une stratification de nombreuses époques.

L’aspect d’origine semble cependant l’avoir conservé la Chapelle Palatine, incorporée au cœur du château, construite en 1307.

Une première rénovation du château a eu lieu en 1308 avec Roberto il Saggio (Robert Ier de Naples), qui a accueilli des personnalités illustres de l’époque, telles que les écrivains Pétrarque et Boccace.

Robert Ier de Naples appela les meilleurs peintres, Pietro Cavallini et Montano d’Arezzo, pour faire réaliser des fresques sur les murs du château.

À partir de 1343, Giovanna I d’Angiò (Jeanne Ire de Naples) était la propriétaire du château.

Mais, en 1347, la reine a du fuir en France pour échapper à la vengeance de Louis I d’Hongrie, qui était allé à Naples pour attaquer la forteresse en raison d’une conspiration du palais contre son frère Andrea, mari de Jeanne I.

Louis I soupçonnait que c’était la reine de Naples qui avait organisé le complot contre Andrea.

Sans surveillance, Louis I saccagea complètement le château, qui fut restauré au retour de la reine Jeanne.

Au milieux du XV siècle Alphonse d’Aragon, après avoir conquis Naples en 1443, ajouta à l’entrée un monumental arc de triomphe célébrant sa victoire sur les anjouins.

La forteresse, confiée aux mains expertes de l’architecte de Majorque Guillerm Segrera, prend un style gothique.

Avec la chute de Ferdinand II et de Frédéric I d’Aragon, Naples tomba dans les mains de la couronne d’Espagne, qui constitua le royaume de Naples comme vice-royauté.

C’est à partir de ce moment que Castel Nuovo devin une simple garnison militaire, perdant la fonction de résidence royale.

À partir de cette période, le château a subi de nombreux dommages, dus à la négligence et au changement de destination de la structure.

En fait, les nouveaux propriétaires voulaient éliminer les signes caractéristiques de la domination angevine et aragonaise.

Au début du XVIe siècle, le château était équipé de nouveaux bastions et douves, signes encore visibles aujourd’hui.

Castel Nuovo a été à nouveau rénové par Charles III (roi d’Espagne), qui est monté sur le trône de Naples en 1734.

La dernière restauration importante a eu lieu en 1823 par Ferdinand Ier (roi des Deux-Siciles), alors que dans les années ‘900, seuls quelques arrangements esthétiques ont été faits dans les environs du château.

En fait, les bâtiments qui flanquaient le château ont été démolis pour faire place à un beau jardin.

Aujourd’hui, le château accueille des événements culturels et des spectacles et est le siège permanent du Musée civique, ainsi que de la bibliothèque de la Société napolitaine d’histoire de la patrie.

Que voir dans le Castel Nuovo à Naples

Que voir dans le Castel Nuovo à Naples

Derrière ses haut mure aveugle s’ordonne un ensemble de bâtiments bordant une cour trapézoïdale

Différentes salles et chapelles sont ouverte au public comme la chapelle du purgatoire réalisé en 1580 ou la salle Charles V du Museo Civico qui abrite des sculpture en marbre, plâtre ou terre cuite datant de la fin du XIX ou du début du XX siècle. 

Au premier étage du musée sont exposés des oeuvre essentiellement religieuses à l’an du XV ou XVIII siècle.

Au dessus d’un loggia, une grande terrasse permet de profiter d’une vue panoramique sur le port et le mythique Vésuve, toujours impressionnant. 

Sur un mur on trouve une reproduction de la Tavola Strozzi qui montre Naples vers la fin du XV siècle.

La visite se termine par un passage dans une salle au plancher de verre, à travers laquelle on peut voir des vestiges de l’époque romaine, datant des premiers siècles avant et après J.C. 

Arc de triomphe

L’Arc de Triomphe, qui se trouve à l’entrée du château, juste au milieux des deux tours du « Milieu » et de la « Garde », a été construit aux cours des année 1453 et 1468.

L’œuvre, inspiré par les arcs de triomphe d’époque romaine, est composé par deux arches de marbre chevauchent et elle se répartie sur quatre niveaux.

Les arches sont flanquées chacun de deux colonnes cannelées aux chapiteaux corinthiens.

Sur la première arche, entre deux lions, il y a les armoiries aragonaises.

Au deuxième niveau, il y a le triomphe d’Alphonse d’Aragon avec la procession et le roi sur le chariot.

L’arche marque un point de transition important dans l’histoire de l’art italien, le monument présente les caractéristiques d’une transition stylistique du gothique au moderne.

Chapelle palatine

La Chapelle Palatine se trouve dans le périmètre de la forteresse, construite par les Angevins.

Commencée en 1307, la structure a conservé son aspect d’origine au cours de ses 7 siècles de vie.

La chapelle surplombe le port et sa façade, ornée d’un portique Renaissance et d’une splendide rosace, donne sur la cour.

La structure interne a un style gothique, avec des fenêtres qui illuminent les pièces et les œuvres d’art.

Les peintures sont attribuées à l’artiste florentin Maso di Banco.

Il y a aussi de nombreuses sculptures dans la chapelle, comme « Le Tabernacle avec la Vierge à l’Enfant » fait par l’élève de Donatello et Brunelleschi, Domenico Gagini.

La salle des barons

Depuis la cour intérieur un grand escalier permet d’accéder à la pièce la plus célèbre du châteaux, la salle dite des barons.

Ainsi dénommée car en 1486 Ferdinando d’Aragona il y reunis tous les barons du royaume pour les arrêter en masse et mettre fin à leur complot.

La salle abrite le portail en marbre à deux faces créé par Domenico Gagini, avec des bas-reliefs représentant Alfonso V d’Aragon.

C’est aujourd’hui le siège du conseil municipal.

Prisons et légende du crocodile

A Naples, chaque légende est histoire, et Castel Nuovo nous offre également sa légende.

Au-dessous de la chapelle palatine, il y a deux salles qui étaient autrefois utilisées comme prison: la prison del Miglio et la prison dei Baroni.

La prison del Miglio était auparavant utilisée comme entrepôt de céréales, mais lorsqu’elle a été utilisée comme prison, elle a été théâtre d’événements bizarres.

Les prisonniers disparaissaient dans des circonstances complètement mystérieuses.

Mais le dilemme a été rapidement résolu: un grand crocodile s’infiltraient dans la prison et les malheureux venaient enlevés de leur cellule.

La légende raconte que par la suite, pour éliminer toute trace des victimes, une fosse a été creusée dans le sol, reliée directement à la mer, à travers cette fosse le grand crocodile jouais le rôle de bourreau, en amenant plus facilement les malheureux avec lui.

Comment arriver au château Castel Nuovo à Naples

En voiture

Depuis l’autoroute, prendre la sortie Centro – Porto, parcourir Via Marina jusqu’à Piazza Municipio. Garez votre voiture et visiter le château.

En train

Depuis la gare Piazza Garibaldi, prendre le métro Linea 1, en direction de Piscinola, et descendre à l’arrêt Toledo.

Ou depuis Piazza Garibaldi, prenez le bus ligne R2 jusqu’à Piazza Municipio.

Horaires d’ouverture et prix des billets du Castel Nuovo à Naples

Ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h (la billetterie ferme une heure plus tôt).

  • Billet entier: 6 Euros
  • Gratuit pour les jeunes de moins de 18 ans de l’UE

Naples centre historique: cinq itinéraires à pied

Inscrivez-vous à notre newsletter et téléchargez gratuitement le guide!

Insérez votre prénom et votre adresse email pour vous inscrire gratuitement à notre lettre d'information et téléchargez le guide "Centre historique: cinq itinéraires à pied".

C'est bien! Vous vous êtes inscrit à la newsletter sur la Campanie.

Pin It on Pinterest

Share This