Centre historique de Naples

Situé au fond d’une baie somptueuse que domine le majestueux Vésuve, Naples est l’une des villes les plus anciennes d’Europe.

Bouillonnante et envoûtante, elle allie le charme d’une cité populaire et trépidante à un patrimoine historique et artistique d’une extraordinaire richesse.

Des bâtiments historique vous attendent, plus de 200 églises, fresques, musée parmis les plus importants au monde, excursions dans le sous sol, restes gréco-romains, gare du métro artistiques, ruelles typiques napolitaines et une atmosphère populaire unique au monde.

Voici donc mes conseil sur que faire au centre historique de Naples, cette ville insolite et turbulente.

Que voir dans le centre historique de Naples

Ci-dessous, vous trouvez l’itinéraire recommandé à suivre pour une visite parfaite du centre historique de Naples.

Le centre historique de Naples abrite de nombreuses églises de style très caractéristique, telles que la cathédrale de Santa Maria Assunta et San Gregorio Armeno, et une ruelle particulière bordée de boutiques vendant des crèches.

Le monastère de Santa Chiara est caractérisé par des cloîtres en faïence, et encore, à ne pas perdre, les sentiers souterrains de la ville. 

Le quartier est bondé de trattorias, bars à cocktails et clubs avec musique live, ainsi que des café bondé d’étudiants près de la Place Vincenzo Bellini.

Monastère de Santa Chiara

Monastère de Santa Chiara

C’est au coeur de la vieille ville, que l’on commence la visite du centre historique de Naples, le long des mur du monastère de Santa Chiara, dominé par son clocher du XIV siècle.

La basilique et le monastère attenant ont été construit entre 1310 et 1340 à l’initiative de Robert d’Anjou, roi de Naples, et de son épouse la reine Sancia de Majorque.

Sur le mur du fond derrière l’autel, se dresse le tombeau de Robert, grandiose monument funéraire édifié en 1345 par le frères Bertini.

Mais l’oeuvre la plus remarquable de Santa Chiara est sans doute le cloître des Clarisses, avec ses bancs et ses 72 colonnes octogonales recouverts de majolique, brillant faïence importé à l’origine de l’île de Majorque, aux Baléares.

Ces somptueuses décorations, représentent entre autre des paysages et des scènes champêtres, ont été réalisé au XVIII siècle par les céramistes Giuseppe et Donato Massa.

Le jardin, planté de fleurs, d’arbustes décorative, d’agrumes et de pins, s’harmonise parfaitement avec cette ornementation.

Tout autour, les murs de la galerie du cloître sont ornée de fresques datés du XVII siecle figurants des scenes de la vie des saints ou des épisodes de la bible.

La place du Gesù Nuovo

Église du Gesù Nuovo à Naples

En ce centre, un curieux monument baroque attire le regard. Il s’agit de l’obélisque de l’Immaculé érigé au XVIII siècle de par la volonté d’un Jésuite.

Les Jesuit fur d’ailleur très présents en ce lieu puisque ce sont eux qui fit construire l’église du Gesù Nuovo bordant cette place.  

Sa façade très inhabituelle constitué de bossage en point de diamants est en faite celle d’un ancien palais datant de 1470. L’église proprement dite, fut elle consacré en 1601.

L’intérieur baroque datant du 1630 est richement décoré de marne en polychrome du en grand partie au célèbre sculpteur et architecte Cosimo Fanzago

La contre façade a elle été orné d’une vaste fresque, Héliodore chassé du temple, réalisé en 1725, par le peintre Francesco Solimena

Trouvez plus d’infos sur le Gesù Nuovo sur cette page.

Les ruelles du centre historique à Naples

Les ruelles du centre historique à Naples

Nous poursuivons notre promenade dans le centre historique de Naples à travers des rouelles au murs tagués et bordée d’innombrables boutiques.

Les ruelles de Naples dans le centre historique sont un réseau de centaines de petites rues très étroites toutes à découvrir.

La plus fameuse, est Spaccanapoli.

Une atmosphère paisible se dégage dans ces rues modeste ou se croisent touristes et vieux napolitains.

Plongez dans les rues étroites, confondez-vous avec les touristes, les étudiants et les locaux.

Découvrez les ruelles et les nombreux aperçus qu’elles offrent, visitez l’intérieur des bâtiments.

Derrière les façade souvent décrépies, se cachent parfois des édifices remarquables ayant appartenu à des riche familles de la noblesse napolitaine comme le Palazzo Rota datant du XV siècle aujourd’hui restauré et transformé en immeuble d’appartements. 

Entrez dans les magasins et les petites boutiques, parlez aux habitants, vous allez rester surpris comment beaucoup de mot napolitain ressemble au français,

On sait que le français est une langue qui a beaucoup influencé l’italien au cours des siècles, mais aucune ville n’a enrichi son vocabulaire de termes français comme Naples l’a fait tout au long de son histoire. 

Dégustez une pizza et les innombrables délices de la cuisine napolitaine.

Place Bellini à Naples

Place Bellini à Naples

Très belle place qui relie le centre historique au musée archéologique national.

Piazza Bellini, située dans le centre historique de Naples, est entourée de nombreuses université, comme le conservatoire de San Pietro a Majella et l’Académie des Beaux-Arts

C’est la place des intellectuels de Naples.

Un lieu de rencontre pour les jeunes et les étudiants, surtout le soir, avec des cafés littéraires et des bistros.

Au centre se trouve la statue de Vincenzo Bellini, dont la place tire son nom. Près du monument, vous pourrez admirer les vestiges antiques des murs de la Neapolis gréco-romaine.

Conservatoire de San Pietro a Majella à Naples

Conservatoire de San Pietro a Majella à Naples

Admirez le cloître du Conservatoire d’où vous pourrez entendre les chants et la musique des étudiants pendant leurs études. 

Déclaré Conservatoire Royal en 1807, c’est ici qu’on offrit une formation musicale gratuite aux enfants pauvres pour les aider à s’en sortire de la pauvreté. 

Au fil du temps, de nombreux artistes se sont formés ici et aujourd’hui, le conservatoire accueille des concerts d’une certaine importance. 

À l’intérieur, il y a un beau musée avec de précieux instruments de musique (y compris l’arc de Stradivari), une église et un couvent.

Chapelle San Severo à Naples

Des œuvres extraordinaires se trouvent dans cette merveilleuse et énigmatique chapelle, y compris le célèbre Christ voilé fait par Giuseppe Sanmartino, l’une des sculptures les plus visitées au monde, exceptionnel pour son réalisme.

D’autres merveilles sculptures à voir dans la chapelle sont: 

  • Il disinganno de Francesco Queirolo, où un homme se libère d’un grand filet, symbole du péché.
  • La Pudicizia du mètre Corradini, sur lequel est sculpté un voile qui semble réel, pour son adhérence au corp.
  • Le splendide sol labyrinthique en marbre polychrome qui représente la difficulté du chemin que l’homme doit prendre pour arriver à la connaissance.

Trouvez plus d’infos sur la chapelle San Severo sur cette page.

Naples souterrain

Naples souterrain est une étape incontournable.

C’est un chemin suggestif dans le sous-sol de Naples pour découvrir les vestiges gréco-romains utilisés plus tard également comme refuge pour se protéger des bombardements pendant la Seconde Guerre mondiale, témoignage de la vie de ces jours avec des objets, des souvenirs et des graffitis.

Le seul parcours officiel se trouve sur la Place San Gaetano, au numéro 68.

Cathédrale de Naples

Cathédrale de Naples

Notre cheminement nous amène devant un autre édifice religieux célèbre, la cathédrale de Naples.

Bâti entre la fin du XIII siècle et le début du XIV, elle a été remaniée à plusieurs reprises, sa façade gothique datant du 1876.

L’intérieur conserve sa structure gothique des origines mais la luxuriance de son ornementation réveille une forte influence baroque.

Le plafond a caisson de la nef centrale est décoré de grandes peintures réalisés par les meilleurs artistes napolitains du XVII siècle.

Parmis les chapelles latérales, la chapelle du trésor de San Gennaro (Saint Janvier) abrites les fameuses ampoules contenant le sang coagulé du saint, et sensé se liquéfier à certaines périodes de l’année (le miracle de San Gennaro).

Les ossements de San Gennaro son quant a eau conservé dans une crypte datant de la fin du XV siècle.

A l’ombre de la cathédrale un magasin de vêtement liturgique témoigne la vivacité de la tradition religieuse.

Les crèches de San Gregorio Armeno

Les crèches de San Gregorio Armeno

Célèbres crèches typiques de la tradition napolitaine de Noël, ouvertes toute l’année. 

Aujourd’hui, les commerçants reproduisent également des figurines avec les personnages du moment, en plus des santons classiques réalisées strictement à la main.

San Domenico Maggiore à Naples

San Domenico Maggiore à Naples

Le complexe de San Domenico Maggiore est une étape incontournable dans le centre historique de Naples.

L’une des places les plus animées du centre historique avec la flèche de San Domenico et l’église du XIIIe siècle, pleine d’œuvres extraordinaires, notamment le maître-autel de Cosimo Fanzago et la chapelle du trésor.

L’église et le couvent se visitent gratuitement.

Basilique San Giovanni Maggiore

La basilique de San Giovanni Maggiore est l’une des églises les plus anciennes et les plus intéressantes de Naples.

Les stratifications extraordinaires à l’intérieur de la basilique, de la période classique au début du christianisme, jusqu’aux XIXe et XXe siècles, en font l’un des complexes architecturaux les plus complexes et les plus fascinants de Naples.

La basilique, parmi les plus anciennes églises de la ville de Naples, a été construite vers l’an 324 (comme le suggère une inscription de l’époque grecque sur une architrave), sur un temple païen préexistant.

Selon la tradition, c’est l’endroit où est enterré Parthénope, la sirène à laquelle les Coumans ont attribué la fondation de Naples.