Visiter Naples en trois jours

Si vous envisagez de visiter Naples en trois jours, cette perle du sud de l’Italie, voici quelques conseils pour vous préparer au mieux.

Il y a un proverbe italien qui dit: “Voir Naples et mourir”, mais nous on préfère: “Voir Naples et vivre” car il y a vraiment beaucoup ici qui vaut la peine d’être vécu. Naples, l’une des plus belles villes de la Méditerranée, est à vivre dans les moindres détails.

La beauté de Naples peut être vécue sur la Piazza del Plebiscito, dans chaque tranche de pizza, dans une assiette pleine de délices, dans les rues des quartiers espagnols, dans les mystérieuses catacombes de San Gennaro ou les catacombes de San Gaudioso.

Si vous allez passer trois jours à Naples, recherchez les meilleures offres d’hôtels et de chambres d’hôtes à Naples en réservant ici.

Peut-être que, en trois jours, vous allez devoir renoncer à entrer dans un musée mais ne renoncez jamais à parler avec les habitants. Laissez-vous envoûter par leurs histoires, personne ne sait mieux raconter d’histoires comme sait faire un vrais Napolitain.

Pour gagner du temps, nous vous recommandons d’acheter des visites guidées et des billets en ligne (cliquez ici) pour les différentes attractions, musées et monuments que vous souhaitez visiter afin d’éviter la file d’attente aux caisses.

L’habitant vous conseille: Si c’est votre première fois à Naples, commencez à explorer la ville avec une visite guidée, qui vous emmènera à la découverte des plus belles attractions de Naples.

Voyons maintenant ensemble ce qu’il faut voir à Naples en trois jours.

Premier jour à Naples

Le premier jour, vous pouvez le consacrer au centre historique et aux attractions les plus connues.

À partir de la Piazza del Gesù Nuovo, visitez la Chiesa del Gesù et l’église de Santa Chiara, avec son charmant cloître.

Continuez ensuite le long de Spaccanapoli en arrivant à Piazza San Domenico Maggiore et continuez en direction de San Biagio dei Librai jusqu’à la Cathédrale de Naples.

Bien qu’il soit dédié à Santa Maria Assunta et tout en incorporant les plus anciennes basiliques de Santa Restituta avec le plus ancien baptistère d’Occident, le “maître de l’église” reste San Gennaro avec ses reliques.

La cathédrale recouvre plusieurs styles, allant du gothique du XIVe siècle au néo-gothique du XIXe siècle.

Faute de temps, nous excluons la visite du trésor de San Gennaro, plus précieux que le trésor de la reine d’Angleterre, ainsi que la visite du musée Filangieri au Palazzo Como.

En revanche, il ne faut pas perdre le bâtiment Pio Monte della Misericordia, qui est situé près de la cathédrale, juste à côté de l’obélisque baroque de San Gennaro.

Ici sont conservées les 7 œuvres de la Miséricorde du Caravage et d’autres peintures du XVIIe siècle napolitain.

Le complexe monumental de Donnaregina mérite également une visite avec l’église de Santa Maria Donnaregina Vecchia et le couvent des Clarisses avec les fresques de la chapelle de Loffredo.

Retour par Via dei Tribunali pour manger une bonne pizza dans l’une des pizzerias historiques qui s’ouvrent le long de la rue.

L’habitant vous conseille: Regardez dans les vitrine des pizzerias, il y a des petites pizzas rondes avec de la tomate et un peu de mozzarella. C’est la pizza a portafoglio, appelé comme-ca car il vous la donnent plié en 4, comme un portefeuille. Attention car elle est chaude!

Une visite rapide, arrivée sur la Piazza San Gaetano, à l’historique rue des crèches: Via San Gregorio Armeno où les magasins qui se préparent pour Noël sont toujours en activité.

Sur le chemin, de nombreux ateliers d’artisans regorgent de statuettes de toutes sortes et de toutes tailles, ainsi que des crèches traditionnelles et de crèches revisitées et modernes.

À peu près à mi-hauteur se trouve l’église de San Gregorio Armeno avec son cloître, l’un des plus anciens édifices religieux de Naples, construit vers le 930 sur les ruines de l’ancien temple de Cérès. Le clocher donne sur la rue et relie l’église et le monastère dédiés à San Gregorio Armeno.

Visitez la chapelle Sansevero avec le Christ voilé avant de vous rendre au musée archéologique national qui conserve des splendides collections de sculptures et de meubles Farnèse de Pompéi et d’Herculanum.

Le musée archéologique national de Naples est le plus important au monde pour l’art romain en raison des nombreuses découvertes des sites archéologiques, pour la mosaïque de la bataille d’Issus représentant Alexandre le Grand, la collection égyptienne et l’imposante salle du cadran solaire.

La soirée peut se conclure avec une promenade en Piazza Plebiscito pour admirer la splendide colonnade de San Francesco di Paola illuminée et dîner dans l’un des restaurants de Chiaia, terminant la soirée dans l’un des clubs branchés des ruelles voisines animées par la vie nocturne napolitaine.

En résumé:

Deuxième jour à Naples

La deuxième journée peut être consacrée, le matin, à la visite du Musée de Capodimonte, avec ses riches collections de peintures de Michel-Ange et de Caravage.

Le palais de Capodimonte a été construit par Charles de Bourbon, avec l’usine de porcelaine royale, mais il a également été habité par les empereurs français Bonaparte et Murat.

Les appartements royaux sont en style pompéien avec des modifications françaises en style Empire.

Ensuite, il y a une grande collection d’œuvres d’art et, en particulier, la galerie de photos avec la collection Farnèse et en particulier la Flagellation du Christ du Caravage.

Pour arriver à Capodimonte, nous recommandons la voiture (le parking est facile à trouver).

Vous pouvez également y aller à pied depuis le quartier Sanità.

Autrement, depuis le musée archéologique national (Piazza Cavour), accessible en métro avec les deux lignes, vous pouvez prendre les bus suivants:

  • 168 et 178 (arrêt Porta Piccola, via Miano).
  • C63 (arrêt Porta Grande, via Capodimonte).
  • 604 (arrêt Viale Colli Aminei, à environ 200 mètres de Porta Piccola).

La ligne A de bus City Sightseeing y fait également un arrêt.

À Capodimonte, les catacombes de San Gennaro méritent également une visite, gérées par la même coopérative qui s’occupe de celles des catacombes de San Gaudioso mais complètement différentes de cette dernière.

Elles valent le détour, mais gérez bien votre temps.

Ce sont les plus grandes catacombes du sud de l’Italie et sont complètement différentes des catacombes romaines: beaucoup plus riches.

A côté des catacombes se trouve la basilique de l’Incoronata Madre del Buon Consiglio, également connue sous le nom de “Petit Saint-Pierre” car c’est une « petite copie » de l’église de Saint-Pierre à Rome. Vous y trouverez également une reproduction de la Pietà de Michel-Ange.

Une pause dans les bois entourant le musée, à l’origine utilisé pour les fêtes et les voyages de chasse, devenu aujourd’hui le parc le plus prisé des Napolitains et une promenade à travers ses avenues bordées d’arbres complètent la matinée.

Après avoir fait un pique-nique dans le bois, vous pouvez continuer la visite de la ville en direction du Vomero en visitant la Chartreuse de San Martino avec les églises, les cloîtres, les jardins suspendus, les cours et la crèche Cucinielllo.

De là, vous pouvez profiter d’un magnifique panorama à 360 ° sur toute la ville.

Ensuite, il y a le Castel Sant’Elmo avec sa plante en forme d’étoile sans tours. C’est le château le plus imposant de Naples.

Du belvédère commencent les escaliers de la Pedamentina de San Martino, comprennent plus de 414 marches, réunissant la Chartreuse de Saint Martino au centre historique de la ville, un magnifique point de vue sur le paysage de la ville de Naples et de son golfe, puisqu’elle zigzague entre les maisons et les jardins à flanc de colline, rejoignant en contrebas le Corso Vittorio Emanuele.

L’après-midi peut continuer avec un peut de shopping dans l’une des rues du quartier ou en visitant le jardin de la Villa Floridiana puis prendre les escaliers suggestifs du Petraio (Passeggiata del Petraio en italien).

C’est un itinéraire alternatif à la Pedamentina qui vous permet d’apprécier les villas en style Art Nouveau de via Luigia San Felicia et via Palizzi, en admirant les vues à couper le souffle de la ville de Naples. Très suggestif.

Pour terminer la soirée, un dîner romantique à base de poisson à Borgo Marinari à Castel dell’Ovo.

En résumé:

Troisième jour à Naples

Commencez la journée par la Piazza del Plebiscito, l’un des points les plus connus de Naples, ainsi qu’un symbole de la ville napolitaine.

C’est un lieu de rencontre pour les Napolitains et pour les grands événements, y compris de nombreux concerts.

Près de la Piazza del Plebiscito, il y a une excellente pâtisserie appelée Pasticcerie Leopoldo dal 1940, plongez-vous dans la culture napolitaine avec une bonne sfogliatella ou un babà.

La place s’étend sur 25 000 mètres carrés, ce qui en fait l’une des plus grandes d’Italie.

Il y a un « jeu » auquel de nombreux touristes et napolitains aiment jouer sur cette place: les yeux bandés ou les yeux fermés, il vous faudra marcher un tronçon de 170 mètres, depuis la porte du Palais Royal, jusqu’à passer entre les deux statues équestres qui situé au centre de la place.

Personne n’y réussit, car il y a une légère pente qui ne permet pas de marcher tout droit!

Curiosités sur le jeu de la reine Margherita: selon une légende, la reine accordait la liberté aux prisonniers qui réussissent à croiser les deux statues les yeux bandés sur la Piazza del Plebiscito et évidemment personne n’y a jamais réussi!

L’habitant vous conseils: C’est à la reine Margherita que la fameuse pizza napolitaine dois son nom. Si vous avez envie d’une experience differente, essayez l’atelier de préparation de pizza avec repas inclus. Vous allez apprenez à concocter une authentique pizza napolitaine sous l’œil attentif d’un chef pizzaiolo pro.

Une petite visite à la Galerie Umberto I, une galerie marchande construite à Naples entre 1887 et 1891 et il est temps de visiter le Palais Royal de Naples. Cet ancien palais fut la résidence historique pendant plus de cinq cents ans des rois espagnols, de la dynastie des Bourbons et enfin, après l’unification de l’Italie, de la famille Savoie. 

Après qu’Emmanuel III de Savoie l’ait donné à l’État en 1919, le palais est devenu un musée et abrite la Bibliothèque nationale de Naples

À l’intérieur, vous pouvez visiter les anciens appartements royaux, la chapelle royale, les jardins et le théâtre de la cour (ouvert de 9h00 à 20h00, fermé tous les mercredis, 6,00 €, réduit 2,00 €).

Pour le déjeuner, à seulement 200 mètres du Palais Royal, vous trouverez l’Antica Pizza Fritta da Zia Esterina Sorbillo, une icône à Naples. Ici, la pizza frite vous coûtera environs 3,50 € et vous avez différents choix, soit la classique avec la tomate San Marzano DOP et la ricotta de buffle ou la plus élaboré Cappello di Pulcinella (le chapeau de polichinelle), avec de la ricotta de buffle, mozzarella de bufflonne, tomate San Marzano DOP, poivre noir et boulettes de viande frites.

Et maintenant, vous êtes prêt à continuer votre visite, avec le Théâtre San Carlo, le plus ancien théâtre encore actif d’Europe. L’intérieur est d’une beauté unique. Ouvert tous les jours de 10h00 à 17h15, il ne se visite que par une visite guidée.

Il y a six visites guidées, trois le matin et trois l’après-midi. Les réservations sont fortement recommandées, car les visites peuvent varier dans le temps ou peuvent être annulées si des événements importants sont prévus au théâtre.

A la fin de la visite, nous vous conseillons de vous rendre aux Jardins Molosiglio et de vous diriger vers le Lungomare Santa Lucia.

Si vous avez une petit faim, nous vous recommandons de vous arrêter au kiosque «Taralli Caldi».

La promenade a également un point appelé « Belvédère » à partir duquel vous pourrez profiter d’une belle vue sur la mer et le Vésuve.

En continuant, vous arriverez à une incroyable fontaine, la fontaine du Géant, une œuvre d’art de Pietro Bernini et Michelangelo Naccherino, construite au début du 17ème siècle.

De là vous verrez un coucher de soleil que vous n’oublierez guère.

Il est maintenant temps de dîner et sur le Lungomare (Front de mer), vous trouverez de nombreux endroits magnifiques avec une vue imprenable sur la mer, un endroit parfait pour le dernier dîner à Naples.

Nous vous recommandons La Bersagliera, un restaurant vue mer proposant des plats de fruits de mer dans un restaurant datant de 1919.

Le plat local est la Tagliatelle alla Bersagliera, avec des pâtes fraîches faites maison, des poulpes, des palourdes et des tomates cerises. Ici, vous dépenserez environ 25,00 € par personne.

Pour la soirée, profitez d’une dernière promenade le long du front de mer, en mangeant peut-être une bonne glace.

En résumé:

  • Distance parcourue: km
  • Lieux visités: Piazza del Plebiscito, Galerie Umberto I, Palais Royal de Naples, Bibliothèque nationale de Naples, Théâtre San Carlo, Jardins Molosiglio, Lungomare Santa Lucia, Fontaine du Géant.
  • Cartes, billets et visites recommandés: Réservation Theatre San CarloAtelier de préparation de pizza avec repas.
  • Où manger: Antica Pizza Fritta da Zia Esterina Sorbillo, La Bersagliera.

D’autres articles

Consultez ces autres articles qui pourraient vous intéresser.

Naples centre historique: cinq itinéraires à pied

Inscrivez-vous à notre newsletter et téléchargez gratuitement le guide!

Insérez votre prénom et votre adresse email pour vous inscrire gratuitement à notre lettre d'information et téléchargez le guide "Centre historique: cinq itinéraires à pied".

C'est bien! Vous vous êtes inscrit à la newsletter sur la Campanie.

Share This